Prier avec Jean de la Croix (1)

Jean de la Croix (1)

 

15 jean +En 1542, Jean de Yepes voit le jour à Fontiveros (Espagne). Sa rencontre avec Thérèse de Jésus fera de lui le réformateur des Carmes. L’expérience mystique de Dieu, de sa beauté, de son absence, de son amour,est au centre de la poésie de Jean. Son enseignement guide les chercheurs de Dieu sur le chemin étroit de la vie.

 “ Un petit peu d’amour pur, bien qu’il paraisse inutile, est plus précieux aux yeux de Dieu et de l’âme et plus profitable à l’Eglise que toutes les autres œuvres réunies »   (Cantique Spirituel B. 29,2)

Sous la plume de Jean de la Croix, le mot “oraison” recouvre plusieurs réalités de la vie spirituelle. Tout son enseignement en effet vise à aider l’homme à s’acheminer à la communion parfaite, par amour, avec Dieu. Le mot désigne aussi la prière intérieure et silencieuse, et s’étend non seulement au temps de la prière, mais à toute la vie. Jean de la Croix invite l’homme à chercher Dieu là où il se cache, au plus profond de l’âme baptisée.

 “Toi qui désires ardemment savoir où se trouve Ton Bien Aimé, afin de Le chercher et de t’unir à Lui, voici ce qu’on te dit : « Tu es toi-même la demeure où IL habite, la retraite où Il se cache. Quelle joie pour toi!…ton trésor, l’objet de ton espérance est si proche de toi qu’Il est en toi-même ou pour mieux dire, tu ne saurais être sans Lui  » (Cantique spirituel B 1-7)

« Cherche ton Seigneur dans la foi et l’amour : ce sont les deux conducteurs d’aveugle qui te mèneront, par des chemins inconnus de toi jusqu’aux secrets abîmes de Dieu. La foi joue le rôle des pieds qui portent l’âme vers Dieu ; l’amour est le guide qui lui.” (Cantique spirituel B 1-11)

Dans l’oraison “se présenter à Dieu les mains vides, sinon on s’en retourne comme on est venu parce qu’ayant les mains embarrassées on n’a pu saisir ce que Dieu nous présentait ». (Lettre 20 )

“S’efforcer d’être présent à Dieu au-dedans de soi, (Montée du Carmel ), car dans l’oraison tout se réduit à aimer  » (Cantique spirituel B 29-9)

« Tenez-vous en sa présence , dans la foi et l’espérance … Jetez vos inquiétudes en Dieu qui a soin de vous et ne vous oubliera pas. Réjouissez-vous en Lui, votre trésor et votre salut »  (Lettre 40)

« Que l’âme ait seulement une attention pour aimer Dieu sans vouloir sentir ni rien voir. Par là , Dieu se communique à elle, de même que la lumière se communique à celui qui a les yeux ouverts… passivement, sans faire plus que de les tenir ouverts » (Montée du Carmel II 15, 2)

« C’est une attention amoureuse (Vive Flamme 3,33) ; un silence profond pour une écoute si profonde et délicate » (Vive Flamme 3,34).

La contemplation de la création est un chemin pour arriver à la connaissance de Dieu. “ce qui occupe l’âme c’est la pensée que seule la main de Dieu qu’elle aime a pu produire de rien, tant de merveilles différentes… ”(Cantique spirituel B 7,3) qui lui découvrent l’infinie beauté de la face de Dieu. Blessée d’amour, elle est consumée du désir de contempler cette beauté invisible qu’a fait naître en elle la beauté visible de la création. Dans l’oraison l’âme ne se met pas en peine de demander ce qui lui manque ou ce qu’elle désire. Elle se contente d’exposer son besoin, laissant au Bien-Aimé de faire ce qui lui plaira…La Bienheureuse Vierge a agi ainsi au noces de Cana.Elle n’adressa pas à son Fils une demande directe : elle se contenta de lui dire: « Ils n’ont plus de vin »…Le Seigneur en effet sait mieux que nous ce qui nous convient. (Cantique spirituel B 2-8)

 « En ce qui concerne la prière vocale, attachons nous aux manières de prier enseignées par le Christ. Lorsque ses disciples Lui demandèrent de leur apprendre à prier, Il a du leur dire tout ce qui était nécessaire pour être exaucés du Père dont Il connaissait les préférences. Or, Il ne leur a enseigné que les sept demandes du Notre Père qui englobent tous nos besoins spirituels et temporels… Il leur a dit de ne pas multiplier les paroles en priant parce que Notre Père sait ce dont nous avons besoin. Ce qu’Il leur a instamment recommandé, c’est de persévérer dans la prière.  Il ne nous a pas enseigné à diversifier nos demandes mais à les redire avec ferveur et insistance ». (Montée du Carmel Livre III ch. 44,4)

Le recueillement intérieur prôné par Jean de la Croix n’est pas la concentration vigilante des sens externes, l’imagination, la mémoire… Il est “affectif”! C’est le silence des désirs dispersés, la fermeté de la volonté dans l’objet de son amour : Dieu, le fruit d’un appel et d’une réponse. « Considère qu’Il t’appelle à cette retraite, puisque tu Le possèdes si proche, réjouis- toi et sois dans l’allégresse avec Lui en ton recueillement intérieur, désire-Le, là…adore-Le là… »(Cantique spirituel B 1.7)

« Gardez en présence de notre Grand Dieu le silence des désirs et de la langue. La louange qu’Il entend c’est la langage silencieux de l’amour. Cette contemplation n’est pas uniquement une forme d’oraison, elle s’étend à toute la vie théologale ( prière liturgique, lecture biblique,…) et à l’existence entière. Efforcez-vous de vivre dans une oraison continuelle. Que vous mangiez, que vous buviez, que vous parliez ou que vous fassiez tout autre chose, entretenez constamment en vous le désir de Dieu. ”(Cantique spirituel B 9)

 

Prière

Qu’attends-tu , ô mon âme,
puisque dès maintenant
tu peux aimer Dieu dans ton cœur?
Les cieux sont à moi et la terre est à moi.
A moi les nations,
à moi les justes, à moi les pêcheurs.
Les anges sont à moi,
et la Mère de Dieu est à moi.
Tout est à moi.
Dieu est à moi et pour moi
puisque le Christ est à moi et tout entier pour moi.
Après cela, que demandes-tuet que cherches-tu, mon âme?
Tout est à toi et entièrement pour toi.
Sors et glorifie-toi de ta gloire.
Réjouis-toi, et tu obtiendras
ce que ton cœur demande.

 Orientation

Entretenir en mon cœur le désir de Dieu, et une relation d’amour avec Lui. Comme Jean de la Croix, contemplons Jésus dans l’Evangile : Luc 11,2.4 (Notre Père) Jean 2,1.11 (Cana) I Corinthiens 3,16

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Prier avec un Saint du Carmel, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *