Thérèse d’Avila

Thérèse d’Avila

 

Teresa de Ahumada naît le 28 mars 1515 et theresecompr__030423400_1101_18072011meurt le 4 octobre à Alba de Tormes. Elle a vécu en plein 16ème siècle, le siècle d’or espagnol, marqué par le Nouveau Monde, le Protestantisme, une effervescence spirituelle, l’Inquisition, le Concile de Trente. Mêlée à tous ces problèmes, Thérèse réagit avec une intelligence pleine de bon sens, une volonté forte, une affectivité vibrante, un sens très vif de l’absolu de Dieu. Le 27/09/1970, Thérèse est reconnue Docteur de l’Église par Paul VI ; voici un extrait de son homélie : “Thérèse, une femme exceptionnelle,…qui rayonne autour d’elle la flamme de sa vitalité humaine et de sa vivacité spirituelle…écrivain génial et fécond…maîtresse de vie spirituelle…contemplative incomparable
et inlassablement active…”

 

Ecoutons-la

“Je tachais de vivre en gardant en moi la présence de Jésus Christ, notre Bien et Seigneur, c’était là mon mode d’oraison(Vie 4,7). Selon moi, l’oraison mentale n’est pas autre chose qu’un échange d’amitié, un entretien fréquent, seul à seul, avec ce Dieu dont on se sait aimé” (Vie 8,5)

 

Thérèse d’Avila :

Le Chemin
Les Fondations
Les Demeures

 

Bibliographie :

Œuvres Complètes – Ed. Cerf ; Seuil ; col.Foi Vivante (en volumes séparés)

Le Livre des miséricordes de Dieu (sa Vie) ; Les Relations ; Les Fondations ; Le Chemin de la perfection ; Le Livre des Demeures ; Pensées sur l’amour de Dieu; Exclamations et Poésies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *