Laurent de la Résurrection et la mission

La mission à l’école de Laurent de la Résurrection

Un messager pour notre temps:

“ Aux agités que nous sommes, fascinés par le superficiel plus que par la profondeur, cet absolu de Dieu, le doux embrasé, nous invite à ne pas passer à côté de la Présence sans la voir. Avant d’aimer, nous sommes aimés”. (Père Conrad de Meester)

“Il existe un si grand trésor à accepter, mais nous lions les mains de Dieu”. (L 1)

“La grande réalité vivante voudrait être la Source de Vie et de sens mais souvent nous arrêtons ce torrent par le peu d’estime que nous en faisons.” (L 1)

“Ouvrons les yeux, tout le bien nous viendra en même temps.  La Présence de Dieu c’est, à mon sentiment, en quoi consiste toute la vie spirituelle et il me semble qu’en la pratiquant comme il faut on devient spirituel en peu de temps…. Si j’étais prédicateur je ne prêcherais autre chose que la pratique de la présence de Dieu, et si j’étais directeur je la conseillerais à tout le monde tant je la crois nécessaire et même facile”(L 3)

“ Accoutumez – vous donc peu à peu à adorer Dieu de la sorte, à lui demander sa grâce, à lui offrir votre cœur de temps en temps pendant la journée, parmi vos ouvrages, à tout moment si vous le pouvez. (L 9) Ainsi vous en verrez bientôt les effets.” (L 3)

“ Il faut cependant toujours travailler puisqu’en la vie de l’esprit, ne pas avancer c’est reculer, mais ceux qui ont le vent du Saint – Esprit voguent même en dormant. Si la nacelle de notre âme est encore battue des vents ou de la tempête, éveillons le Seigneur, Il calmera bientôt la mer. ”(L2)

Frère Laurent a appris à “rappeler son attention à Dieu”(L7). A la longue il expérimente comment Dieu Lui-même rappelle son attention.

“Si quelquefois je suis un peu trop absent de cette présence divine, Dieu se fait sentir aussitôt dans mon âme pour me la rappeler, ce qui m’arrive souvent lorsque je suis plus engagé dans mes occupations extérieures. Je réponds avec une exacte fidélité à ces attraits intérieurs ou par une élévation de mon coeur vers Dieu, ou par un regard amoureux, ou par quelques paroles : “ Mon Dieu, me voici tout à vous”; “Seigneur, faites de moi selon votre cœur”.

 

Laurent de la Résurrection est un missionnaire et un pédagogue de la pratique de la Présence de Dieu.

Le frère Laurent adapte ses conseils à toutes les circonstances; la souplesse qu’il demande consiste avant tout “ à vouloir apprendre le métier” (L10).

“ Souvenez-vous je vous prie de ce que je vous ai recommandé, qui est de penser souvent à Dieu, le jour, la nuit, en toutes vos occupations, vos exercices, même vos divertissements. Dieu est toujours près de vous, ne le laissez pas seul. Vous croiriez être incivil de laisser seul un ami qui vous rendrait visite! Pourquoi abandonner Dieu et le laisser seul? Ne l’oubliez donc pas, pensez souvent à Lui : c’est la plus belle occupation d’un chrétien, en un mot c’est notre métier. Si nous ne le savons pas il faut l’apprendre; je vous aiderai par mes prières.” (L10)

La pratique de la présence de Dieu ne deviendra jamais “ comme naturelle (L12)  sans ces retours intérieurs à Dieu” ( Ms.9)

Dieu ne demande pas grand-chose, un petit souvenir de temps en temps, une petite adoration, tantôt lui demander sa grâce, quelquefois lui offrir vos peines, d’autres fois le remercier des grâces qu’Il vous a faites et qu’Il vous fait au milieu de vos travaux, vous consoler avec Lui le plus souvent que vous le pourrez…Nous pouvons faire de notre cœur un oratoire dans lequel nous nous retirons avec Lui doucement, humblement…(L 9)

 

Il résume ainsi la trajectoire :

“Cette présence de Dieu, un peu pénible dans les commencements, pratiquée avec fidélité, opère secrètement dans l’âme des effets merveilleux, y attire abondamment les grâces du Seigneur et la conduit insensiblement à ce regard simple, à cette vue amoureuse de Dieu présent partout qui est la plus sainte, la plus solide, la plus efficace manière d’oraison.” (Ms.31 ,Maximes)

Ainsi Laurent de la Résurrection est un témoin peu banal de l’importance que prend dans une vie l’expérience bouleversante et vivifiante de la Présence de Dieu. De plus il est persuadé que cette expérience n’est pas réservée à lui seul. Ecoutons – le :

“ Quelquefois même, l’âme ne devient plus qu’un seul acte qui ne passe plus, parce qu’elle est toujours dans l’exercice continuel de cette présence divine. C’est une grâce dont Dieu favorise seulement quelques âmes choisies puisqu’enfin ce simple regard est un don de sa main libérale. Mais je dirai pour la consolation de ceux qui veulent embrasser cette pratique qu’Il la donne ordinairement aux âmes qui s’y disposent…” (Ms 36/37)

 

Laurent de la Résurrection, un missionnaire de la Présence de Dieu ? Oui! L’aperçu des différentes éditions prouve qu’il a été capable d’intéresser les différentes confessions chrétiennes. Il appartient, avec son expérience à un espace qui est au-delà des confessions, accentuant une vérité qui est propre aussi bien à la chrétienté catholique que protestante quoique son arrière-fond carmélitain ne puisse être effacé. Alors qu’il vivait au XVIIème siècle et que personne ne parlait encore d’œcuménisme, il était le messager d’un christianisme qui traverse toutes les confessions. (Walter Nigg)

 

Prière

Seigneur, je voudrais faire de mon cœur
un oratoire où je me retire avec Toi
doucement, humblement, amoureusement.
Seigneur, rends-moi capable de ces entretiens familiers
avec Toi, de ces petites adorations répétées.
Que ma vie révèle ta Présence.
(d’après la lettre 9)

 

Orientation de vie

Habituons-nous peu à peu à adorer le Seigneur présent en nous, à vivre en sa présence à tout moment pour mieux le révéler à nos frères.

 

Ce contenu a été publié dans Les saints et la mission, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *