Prier avec Thérèse de l’enfant-Jésus

Thérèse de Lisieux

 

Thérèse de LisieuxThérèse Martin naît en 1873 à Alençon (France).
Elle entre au Carmel de Lisieux et y mène une vie toute simple. Son manuscrit autobiographique témoigne d’une haute spiritualité fondée sur l’abandon à Dieu, la confiance en son Amour.

 

Ma vocation dit-elle, c’est l’amour.
“Dans le cœur de l’Eglise, ma Mère, je serai l’amour !” (Ms A 229) Elle trace pour nous tous un chemin sûr : La “Petite voie d’enfance”.

 

Je cherche ton visage

“Pour moi, la prière, c’est un élan du cœur, un simple regard jeté vers le ciel, un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie” (Ms C, 25 r°)

“Il est de la plus haute importance que nos âmes s’exercent beaucoup à l’Amour, afin qu’en se consommant rapidement elles ne s’arrêtent guère ici-bas et arrivent promptement à voir Jésus, Face à Face” (Citation de saint Jean de la Croix – Vive flamme str 1, v 6- mentionnée plusieurs fois par Thérèse Pri 12)

Fixer sur Lui seul ses regards (LT 134)
Demeurer les yeux fixés sur Toi. Fasciné Par ton regard divin (Ms B. 5°)
Jésus et la pauvre petite Thérèse s’étaient regardés et s’étaient compris, (Ms A, 35 r)
Fais que je te ressemble Jésus (Pri 11)
Quand Jésus a regardé une âme, aussitôt il lui donne sa divine ressemblance, mais il faut que cette âme ne cesse de fixer sur lui seul ses regards (LT 134)
Je vous supplie. ô mon Dieu, de ne me regarder qu’à travers la Face de Jésus et dans son Cœur brûlant d’Amour (Acte d’offrande)

 

Ecouter sa Parole

“Parfois lorsque je lis certains traités spirituels où la perfection est montrée à travers mille entraves, environnée d’une foule d’illusions. mon pauvre petit esprit se fatigue bien vite, je ferme le savant livre qui me casse la tête et me dessèche le cœur et je prends 1’Ecriture Sainte. Alors tout me semble lumineux, une seule parole découvre à mon âme des horizons infinis. Je vois qu’il suffit de s’abandonner comme un enfant dans les bras du Bon Dieu (LT 226)

Si j’ouvre un livre composé par un auteur spirituel (même le plus beau, le plus touchant), je sens aussitôt mon cœur se serrer et je lis sans pour ainsi dire comprendre, ou si je comprends, mon esprit s’arrête sans pouvoir méditer… Dans cette impuissance L’Ecriture Sainte et l’Imitation viennent à mon secours; en elles je trouve une nourriture solide et toute pure. Mais c’est pardessus tout l’Evangile qui m’entretient pendant mes oraisons, en lui je trouve tout ce qui (m’)est nécessaire J’y découvre toujours de nouvelles lumières, des sens cachés…. (Ms A, 83 r° et v°)

Garder la Parole de Jésus, voilà l’unique condition de notre bonheur. la preuve de notre amour pour Lui. Mais qu’est-ce donc que cette Parole de Jésus ? Il me semble que la Parole de Jésus c’est Lui-même Lui, Jésus, le Verbe. la Parole de Dieu (LT 165)

C’est Peut-être de la témérité ? Mais non. depuis longtemps vous m’avez permis d’être audacieuse avec vous Comme le père de l’enfant prodigue partant à son fils aîné, vous m’avez dit: «Tout ce qui est à moi est à toi» Vos paroles sont donc à moi (Ms c, 34 v°)

C’est un jour que je pensais à ce que je pouvais faire. une parole de l’Évangile m’a montré une vive lumière” (LT 135)

 

Pèlerins de la nuit

“ Alors Jésus m’a prise par la main et m’a fait entrer dans un souterrain où je ne vois rien qu’une clarté à demi voilée (LT110-1890)

C’était la nuit, la nuit profonde de L’âme… comme Jésus au jardin de l’agonie (Ms A, 51 r° – 1887)

Demandez à Jésus qu’ll ne permette pas que les âmes soient privées à cause de moi des lumières qui leur sont nécessaires, mais que mes ténèbres servent à les éclairer… Je consentirai, si c’est sa volonté, à marcher toute ma vie dans la route obscure (L T I !2- 1890)

Tout en n’ayant pas la jouissance de la foi, je tâche au moins d’en faire les œuvres. Je crois avoir fait plus d’actes de foi depuis un an que pendant toute ma vie (Ms C, 7 r°)

Seigneur votre enfant l’a comprise votre divine lumière. Elle vous demande pardon pour ses frères. elle accepte de manger aussi longtemps que vous le voudrez le pain de la douleur et ne veut point se lever de cette table remplie d’amertume où mangent les pauvres pécheurs, avant le jour que vous avez marqué. mais aussi ne peut-elle pas dire en son nom, au nom de ses frères: Ayez pitié de nous Seigneur car nous sommes de pauvres pécheurs (Ms C,6 r°)

Depuis qu’ll a permis que je souffre des tentations contre la foi, 11 a beaucoup augmenté dans mon cœur l’esprit de foi” (Ms c, 1 I r°)

 

Me tenir en ta Présence

“Je parle cœur à cœur  (LT 122)

Je dis tout simplement au Bon Dieu ce que je veux lui dire, sans faire de belles phrases, et toujours Il me comprend (Ms C, 25 r°)

Ne craignez pas de dire à Jésus que vous L’aimez même sans le sentir (PO p 429)

Le Bon Dieu ne se fatigue pas de m’entendre lorsque je Lui dis simplement mes peines et mes joies comme s’Il ne les connaissait pas (Ms C, 32 v)

On pense naturellement à quelqu’un que l’on aime (CS p 77)

Pardonne-moi si je dis des choses qu’il ne faut pas dire (Pri 2)

J’agissais avec le Bon Dieu comme un enfant qui se croit tout permis et regarde les trésors de son père comme les siens (Ms A, 66)

Je ne lui dis rien sinon que je L’aime plus que moi et je sens au fond de mon cœur que c’est vrai car je suis plus à Lui qu’à moi (LT110)

Souvent le silence seul est capable d’exprimer ma prière, mais le Bon Dieu comprend tout, même le silence d’une âme d’enfant qui est remplie de reconnaissance (LT 138)

Etre avec vous, être en vous, voilà mon unique désir” (Pri I 7)

 

Ce contenu a été publié dans Prier avec un Saint du Carmel, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *