L’appel des disciples: Mt 4; 12-23

Parole de Dieu au Carmel

L’appel des disciples

Dimanche 23 janvier
3ème Dimanche du temps ordinaire

Evangile de Jésus Christ selon saint Mathieu (Mt 4 ; 12 à 23)

Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe: Pays de Zabulon et pays de Nephtali, pays tourné vers la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée, toi le carrefour des païens: le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre et de la mort, une lumière s’est levée. A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer: “Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est là.”

Comme il marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le lac: c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit: “Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes.” Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée et son frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de préparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent. Jésus, parcourant toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.

 

Lecture biblique

1. Invocation à l’Esprit Saint
Esprit Saint, Toi qui te manifestas au baptême de Jésus et le conduisis tout au long de sa vie terrestre ; Viens au secours de notre faiblesse, car bien souvent nous ne savons pas annoncer la Bonne Nouvelle qu’Il nous a transmise.

2. Lecture attentive et lente de la Parole avec des silences pour se rappeler la Parole et qu’elle pénètre en moi.

3. Explication : Jean Baptiste s’efface devant Celui qui vient. Jésus reprend le message du Précurseur et commence son ministère en Galilée. Du coup, il apparaît comme étant lui-même la Bonne Nouvelle, la Lumière venant éclairer les ténèbres du paganisme (ls 9,1-4). Par ailleurs, faisant de ses premiers disciples des pêcheurs d’hommes, il inaugure le temps de l’Église et le travail missionnaire du Royaume. Lui même, il part le premier en mission à travers tout le pays, s’adressant aussi bien aux Juifs pratiquants pour leur expliquer les Écritures qu’aux masses indifférentes pour leur annoncer le salut. Les guérisons qu’il opère confirment son autorité messianique.

4. Bien voir le sens du texte, si nécessaire le relire à nouveau: Après quel évènement Jésus commence t’il sa vie publique ? Quel est le sens de la référence à Isaïe citée ? Arrêtez-vous aux actions et aux paroles de Jésus, puis à la réaction des appelés. Quels sont les signes messianiques ?

5. Quelle image de Jésus nous révèle le début de sa vie publique ? Quelle est la Bonne Nouvelle annoncée ?

6. Chercher le sens pour moi aujourd’hui.
Comment suis-je lumière du monde à la suite de Jésus ? Comment par ma vie est-ce que je prolonge la mission de Celui qui est venu éclairer tout homme et rassembler les enfants de Dieu dispersés ? Comment suis-je artisan de cette unité qui est signe de l’Eglise et l’indispensable condition de son dynamisme ?

7. Prier et contempler Jésus annonçant la Bonne Nouvelle du Royaume et s’engager :
Que vais-je faire concrètement pour suivre Jésus, pour annoncer la Bonne Nouvelle ? Il ne s’agit pas de beaucoup parler mais de beaucoup aimer.

 

Eclairage carmélitain

 » Me voyant femme et dans l’impossibilité d’être utile au service du Seigneur comme je l’aurais voulu, j’ai décidé de faire le tout petit peu qui était à ma portée, c’est-à-dire : suivre les conseils évangéliques,…prier pour les défenseurs de l’Eglise, les prédicateurs et les théologiens… Le monde est en feu, nous ne vivons pas en des temps où l’on puisse parler à Dieu d’affaires sans importance. « 

Ste Thérèse d’Avila Chemin de la Perfection ch 1

A présent la foi est fondée dans le Christ, la loi évangélique est promulguée : Nous sommes dans l’ère de la grâce…En nous donnant son Fils, qui est son Unique Parole, Dieu nous a tout dit, en une seule foi, par cette seule Parole…  » Tu trouveras tout en Lui… Je vous ai tout dit, tout manifesté, tout révélé en vous Le donnant pour frère, ami, maître, héritage et récompense. « 

St Jean de la Croix Montée du Carmel 2, 22, 3 et 5

C’est de grâce qu’il s’agit lorsque nous atteint le message de la foi, la vérité révélée de Dieu. C’est la grâce aussi qui nous offre la force d’accueillir le message de la foi, même s’il nous faut parachever cela dans une libre décision et ainsi devenir croyants.

Ste Edith Stein La science de la croix

 

Eclairage biblique

Isaïe 4, 9 Le Seigneur a parlé :  » C’est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les survivants d’Israël. Je ferai de Toi la lumière des nations pour que mon salut atteigne les extrémités de la terre. « 

Isaïe 9,1 Dans le passé, le Seigneur a humilié le pays de Zabulon et de Nephtali mais dans l’avenir Il glorifiera la route de la mer au-delà du Jourdain, le district des nations.

Jean 8, 12  » Je suis la Lumière du monde.Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres : il aura la Lumière de la vie. »

I Ephésiens 17 Le Christ est venu annoncer la Bonne Nouvelle, la Paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proche. Par Lui en effet, les uns et les autres nous avons accès auprès du Père, dans un seul Esprit.

Mt 28, 18 Après la résurrection Jésus dit aux onze disciples :  » Tout pouvoir m’a été donné sur la terre ; allez de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au Nom du Père et du Fils et du saint Esprit, leur enseignant tout ce que je vous ai prescrit. « 

Prière

Dieu notre Père, qui es Amour,
Toi qui donnes à cet Amour visage d’homme
en ton Fils Jésus Christ, nous te prions :
dirige notre vie selon ton amour
et apprends nous à marcher humblement
avec ton Fils Bien-aimé,
afin que nous portions des fruits en abondance.
Par Jésus Christ notre Seigneur
qui vit avec Toi pour les siècles des siècles.
Amen

 

 


Ce contenu a été publié dans Parole de Dieu au Carmel, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *