Jean de la Croix et l’Espérance

Jean de la Croix

“L’Espérance se porte toujours sur ce que l’on ne possède pas et si on le possédait, ce ne serait plus l’Espérance”. (M.C.2.6,3 )

“ Dans tous nos besoins, dans toutes nos peines, dans toutes nos difficultés, nous n’avons pas de meilleure et de plus sûre ressource que la prière et une ferme espérance que Dieu nous viendra en aide par les moyens qu’Il lui plaira de choisir. ” (M.C. 2.21.5.)

“ Plus l’âme a d’espérance, plus elle a d’union avec Dieu. Oui, plus l’âme espère de Dieu, plus elle obtient _ et elle espère davantage dans la mesure où elle s’appauvrit davantage ”. ( M.C.3.7.2.)

“L’âme touchée de l’amour du Christ aspire à lui plaire, à gagner son affection. Elle se dérobe, pour ainsi dire, grâce à un déguisement, à tout ce qui pourrait lui être obstacle, c’est-à-dire: le démon, le monde, elle-même. La livrée qu’elle choisit comprend trois couleurs principales: le blanc, le vert et le rouge qui: figurent les trois vertus théologales: la Foi, l’Espérance et la Charité. Par ces trois vertus, non seulement elle gagnera l’affection et les bonnes grâces de son Bien – Aimé, mais elle se verra complètement à l’abri de ses trois ennemis” (Nuit obscure, 2.21.3 )

“ Par-dessus la blanche tunique de la Foi, l’âme endosse un vêtement d’une autre couleur: c’est un corsage vert. n signifie, nous l’avons dit, la vertu d’Espérance. Il défend et délivre l’âme de son second ennemi qui est le monde. Cette verdeur de la vive Espérance en Dieu communique à l’âme un si grand courage, une si étonnante énergie, une telle élévation vers les biens d’en haut qu’en comparaison de ce qu’elle espère, le monde lui apparaît comme quelque chose de flétri, de mort et de nulle valeur. Elle détache son cœur de toutes choses, elle n’espère plus rien de ce que le monde donne ou peut donner; elle-ne vit que de l’attente des biens éternels. A cause de cette livrée verte, c’est-à-dire à cause du soin qu’a cette âme de regarder sans cesse vers Dieu et de ne s’occuper que de Lui, elle plaît tellement au Bien-Aimé qu’il est vrai de dire qu’elle obtient autant qu’elle espère. Sans cette livrée verte de l’Espérance en Dieu seul, c’est en vain que l’âme se serait élancée à la conquête de l’amour. Elle n’aurait rien obtenu, parce que seule, l’Espérance à toute épreuve triomphe. Elle est tellement dénuée de toute possession et de tout appui qu’eUe ne se soucie que de Dieu, elle ne lève les yeux que vers Dieu. ” (Nuit obscure, 2-21-8 et 9 )

“ Les humbles, lorsqu’ils tombent en quelques imperfections, le supportent humblement, avec douceur d’esprit, crainte amoureuse et ferme Espérance en Dieu. ” ( Nuit obscure, 1-2-8 )

“ La céleste espérance obtient tout ce qu’elle espère ”. ( Nuit obscure, 8-0-6 )

 

Toute cette doctrine de Jean de la Croix sur l’Espérance est admirablement évoquée dans le poème suivant qui pourra nous servir de prière.

1.Dans l’élan d’un exploit d’amour,
Pourvu, bien pauvre d’espérance,
Je m’élevai si haut, si haut,
Que je pus atteindre ma proie.

2. Sans pouvoir arriver au but
Au cours de ce divin exploit;
Il me faudra voler si haut
Qu’enfin je me perde de vue;
Et malgré tout, dans cet élan
Je sentis mon vol défaillir;
Mais l’amour me maintint si haut

3.Montant à pareille altitude
Voici que ma vue s’obscurcit,
Et la plus superbe prouesse
En ténèbres s’exécuta;
Comme c’était exploit d’amour
D’un bond aveugle et très obscur
Je m’élevai si haut, si haut,
Que je pus atteindre ma proie.

4.Mais plus je m’élevais en haut
Au cours de ce sublime exploit,
Plus je me sentais faible et las
Et je me trouvais abattu ;
Je dis:  » Je n’y parviendrai pas « ,
Et descendant si bas, si bas,
Je m’élevai si haut, si haut,
Que je pus atteindre ma proie.

Prière

Chose vraiment prodigieuse,
D’un bond, je fis mille lieues;
C’est que la céleste espérance
Obtient tout ce qu’elle espère;
J’espérais faire mon exploit
Et j’affermis ma confiance,
Je montai donc si haut, si haut,
Que je pus atteindre ma proie.

 

Orientation de vie

Chaque matin, dans un acte confiant, je renouvelle mon espérance en Celui qui nous aime et peut faire infiniment plus que nous le désirons et l’imaginons.

 

 

Ce contenu a été publié dans Les saints et l'espérance, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *