La Demeure de Dieu

Élisabeth: Demeure de Dieu

Elisabeth de la Trinité va nous guider dans ce mystère de l’habitation de Dieu en nous. Dans ses traités : Le ciel dans la foi (C7) et Dernière Retraite ainsi que dans toutes ses Lettres elle nous invite à demeurer en Dieu. Ecoutons son enseignement, faisons le nôtre et prions avec les mots de sa prière.

 

Demeurer

“Demeurer” : un verbe du vocabulaire de Saint Jean, riche de résonnances pour Elisabeth de la Trinité, dont le nom signifie “Maison de Dieu”.

* Maison de Dieu où Il demeure

* Maison de Dieu où il attire chacun de nous afin que nous demeurions en Lui comme Il demeure en nous.

* Invitation aussi au recueillement, au silence… à la veille assidue dans l’amour, la prière…veille qui peut parfois être “lumineuse” mais qui est très souvent obscure dans la foi.

 

“Demeurer en moi”

C’est le Verbe de Dieu qui donne cet ordre, qui exprime cette volonté. Demeurer en moi, non pas pour quelques instants, quelques heures qui doivent passer, mais “demeurer” d’une façon permanente, habituelle. Demeurer en Moi, priez en Moi, adorez en Moi, souffrez en Moi, travaillez, agissez en Moi. (C.F.3)

La Trinité, voilà notre demeure, notre “chez-nous”, la maison paternelle d’où nous ne devons jamais sortir. (C.F.2)

“ Il faut que je loge chez toi”. C’est mon Maître qui m’exprime ce désir ! Mon Maître qui veut habiter en moi, avec le Père et son esprit d’amour, pour que, selon l’expression du disciple bien-aimé, j’ai société avec Eux. (D.R 43)

Il semble que j’ai trouvé mon ciel sur la terre puisque le ciel c’est Dieu et Dieu c’est mon âme. Le jour où j’ai compris cela, tout s’est illuminé en moi. (L.122)

Faisons Lui en nous une demeure toute pacifiée… (L.165)

“Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous”. Entre en ce petit Royaume pour adorer le Souverain qui y réside…Il t’aime tant. (L.280)

Toute la nature me semble si pleine de Dieu…Tout me parle de Dieu. (L.139)

Chaque incident, chaque événement, chaque souffrance comme chaque joie est un sacrement qui nous donne Dieu. (C.F 10)

Vis bien avec Lui dans ton âme, fais des actes de recueillement en sa présence. (L.295)

Offre Lui tout ce qui blesse ton cœur, confie Lui tout, pense que jour et nuit, tu as en ton âme quelqu’un qui ne te laisse jamais seule. (L.159)

Recueille-toi de temps en temps…Dans la journée pense quelquefois à Celui qui vit en toi et qui a soif d’être aimé. (L.93)

Demeurer en Lui pour vous présenter à toute personne ou à toute chose. (C.F.3)

Il faut prendre conscience que Dieu est au plus intime de nous et aller à tout avec Lui, alors on est jamais banal, même en faisant les actions les plus ordinaires. (G.V. 8)

 

Prière à la Trinité
(extrait)

O mon Dieu, Trinité que j’adore
aidez-moi à m’oublier pour m’établir en vous.
Pacifiez mon âme, faîtes en votre ciel,
votre demeure aimée,…
Que je ne vous y laisse jamais seul
mais que je sois là, toute éveillée en ma foi…
toute livrée à votre action créatrice.

 

Orientation

Faire de ma journée une communion continuelle,
le matin m’éveiller dans l’amour,
tout le jour me livrer à l’amour
en faisant la volonté de Dieu,
sous son regard, avec Lui,
en Lui, pour Lui. (D’après la lettre 172)

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Écrits d'Élisabeth de la Trinité, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *