Élisabeth et la Parole de Dieu

Élisabeth et la Parole de Dieu

La vie d’Elisabeth est traversée par l’amour.  Elle sait et aime écouter l’autre, le TOUT AUTRE.  Elle aime faire silence pour écouter.  Elle vibre à la Parole et fait vibrer, c’est une âme toute musicale.  La source la plus importante à laquelle elle boit est la Bible, la Parole de Dieu. “Les carmélites se servent chaque jour du Manuel du Chrétien qui comprend les Evangiles, l’imitation de Jésus Christ etc.…” Lettre 60

 

(répondant à une amie qui lui demande quoi lui offrir)

“Il me servira toute ma vie.” Lettre 64

(Elle remercie de cet envoi)

 

Sa manière d’aborder l’Ecriture.

a) Elle l’interprète en toute liberté et la personnalise :

Quelques exemples :

Oh, vois-tu, il y a un mot de St Paul qui est comme un résumé de ma vie, et que l’on pourrait écrire sur chacun de ses instants : “ Propter nimiam charitem” (A cause de son trop grand amour. Eph 2,4). Oui, tous ces flots de grâces, c’est parce qu’Il m’a trop aimée. L280

Si tu savais le don de Dieu et quel est celui qui te Crucifie : Il est l’AMOUR (cf Jn 4,10 Elisabeth change le mot “dit” en “crucifie” L282

“Il me semble que ma prière est toute puissante, car ce n’est pas moi qui prie, mais mon Christ qui est en moi ! (Gal 2,20) elle remplace “vit” par “est”. L105

“ Il ne vous dit pas comme à Pierre “M’aimes-tu plus que ceux-ci ? ”Jn 21,15, Mère, écoutez ce qu’Il vous dit :Laisse-toi aimer plus que ceux-ci ! c’est- à- dire, sans craindre qu’aucun obstacle n’y soit obstacle..” Lettre à sa Prieure, Laisse toi aimer.

 

b) Elisabeth lit la Parole de Dieu et la médite sans cesse dans son cœur. Elle se nourrit de cette parole, en retient certains aspects et l’assimile en sa propre chair

(Dans les difficultés) Je prenais St Paul qui avait toujours grâce pour moi, quoique bien dans la foi je vous assure à ces heures là, je relisais certains passages plus goûtés ou bien je demandais à mon Maître de me conduire dans de meilleurs pâturages, et ruminant ce que j’avais ainsi trouvé, je finissais par tout dominer. Souvenirs 165

Dans la matinée, cette parole me fut dite au fond de l’âme : “Si quelqu’un m’aime, mon Père l’aimera; nous viendrons en lui et nous ferons en lui notre Demeure.(Jn) Au même instant, j’ai vu combien c’était vrai…” Souvenirs 213

Il faut que je loge chez toi (Lc 19,5) C’est mon maître qui m’exprime ce désir. Mon Maître qui veut habiter en moi, avec le Père et son Esprit d’amour, pour que selon l’expression du disciple bien-aimé, j’aie “société” avec Eux. (1Jn 1,3) DR 43

Parce que j’aime mon Père, je fais toujours ce qui Lui plaît, (Jn 14,31) Ainsi parlait le Maître saint et toute âme qui veut vivre à son contact doit vivre aussi de cette maxime. CF 10

“La nuit l’annonce à la nuit” (Ps 18,3) Voici qui est bien consolant. Mes impuissances, mes obscurités, mes fautes elles-mêmes racontent la Gloire de l’Eternel ! DR 18

 

“Je vais vous faire une confidence tout intime : mon rêve, c’est d’être la louange de sa gloire (Eph 1,12). C’est dans St Paul que j’ai lu cela et mon Epoux m’a fait entendre que c’était là ma vocation. Cela demande une grande fidélité car pour être louange de gloire Il faut être morte à tout ce qui n’est pas Lui, afin de ne vibrer que sous sa touche.” L256

 

“Soyez parfaits comme votre père céleste est parfait” (Mt 5,48) Lorsque mon Maître me fait entendre cette parole au fond de l’âme, il me semble qu’Il me demande de vivre comme le Père dans un éternel présent, sans avant, sans après. DR 25

 

Conclusion

Elisabeth est éblouie par cette parole. Ouvrir l’Ecriture, c’est pour elle se plonger dans la vérité, recourir à l’objectivité de la foi qui doit régir toute notre marche spirituelle. Cette adhérence à l’Ecriture donne une note de virilité qui s’accorde bien avec cette fille d’officier, la fille spirituelle de Thérèse d’Avila et Jean de la Croix. Prière Seigneur Jésus Verbe éternel Parole de mon Dieu Je veux passer ma vie à vous écouter je veux me faire toute enseignable afin d’apprendre tout de vous.

Orientation de vie :

Choisir ou recevoir à travers la liturgie du jour,
une Parole comme nourriture pour la journée.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Écrits d'Élisabeth de la Trinité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *