La mémoire des origines

Le Livre des Fondations

Editorial

Thérèse d’Avila ne cesse de rendre grâce au Seigneur des merveilles qu’il accomplit dans les premières vocations de ses carmels : “ leur unique souci était de servir et de louer Notre Seigneur… je louai Notre Seigneur de leurs hautes vertus.. ” Et la vie de ces communautés nouvelles, rayonnent autour d’elles : “ La bonne renommée des moniales croissait dans la ville, on commençait à les vénérer, avec raison, si j’en juge bien, car chacune d’elle ne songeait qu’à mieux servir Notre- Seigneur … Le Seigneur en attira d’autres, elles prirent l’habit, et il leur octroyait des grâces telles que j’en étais émerveillée… ” ch.3,18. Thérèse nous recommande de nous souvenir de ces “ commencements …(car) à Dieu toutes les époques sont bonnes pour favoriser de grandes grâces à ceux qui le servent avec fidélité ”. ch.4,5.

 

Gardons mémoire des origines :

“Pour l’amour de Notre-Seigneur, je vous demande de vous rappeler que tout passe, la grâce que nous a faite Notre- Seigneur en nous amenant dans cet ordre, et le châtiment que subirait quiconque introduirait un relâchement ; gardez les yeux fixés sur nos origines, la caste de ces saints prophètes. ch.29,33.

Que cela nous serve donc à mieux marcher sur le chemin, pour mieux contenter notre Époux et le rejoindre plus vite, et non pas à cesser de marcher… Que cela nous incite à avancer courageusement sur les durs chemins qui conduisent aux sommets de la vie, à Dieu, tous les temps sont bons pour accorder ses grâces à quiconque le sert sincèrement….ch.4, 4-5.

J’entends parfois dire qu’à l’origine des ordres religieux, Dieu accordait de plus grandes grâces à nos saints précurseurs, fondements de l’édifice, qu’il ne nous en accorde aujourd’hui ; cela est vrai. Mais nous devrions comprendre que nous sommes nous-mêmes fondements pour tous ceux qui viendront après nous. Si nous, qui vivons aujourd’hui, ne déméritons pas de nos prédécesseurs, si ceux qui nous succéderont font de même, l’édifice restera solide… A quoi me sert que les saints du passé aient été ce qu’ils furent si, de par ma bassesse, les mauvaises habitudes ravagent l’édifice ? Ch.4, 6.

à Saint Joseph de Medina del Campo, j’eus le réconfort de voir ces soeurs suivre les traces de celles de Saint Joseph d’Avila en dévotion, fraternité et spiritualité; Notre- Seigneur pourvoyait aux besoins de la maison tant pour les soeurs que pour l’église, il semblait également choisir les nouvelles venues, tant elles étaient propres à être les fondements de cet édifice ;…tout le bien de l’avenir est conditionné par les débuts, les suivantes marchent dans le chemin qu’elles trouvent tracé. Ch.9,1.

N’oublions pas nos vrais fondateurs, ces saints Pères dont nous descendons; nous savons que par cette voie de pauvreté et d’humilité ils sont parvenus à jouir de Dieu…Puisque nous admettons que tels sont les principes de rénovation de la Règle de la Vierge, sa Mère, notre Dame et Patronne, ne lui faisons pas l’injure, ainsi qu’à nos saints Pères fondateurs, de ne pas les imiter ”. . ch.14, 4-5

 

Vivons le présent dans la fidélité :

“Nous sommes maintenant tous en paix, Chaussés et Déchaux; personne ne nous empêche plus de servir Notre- Seigneur. Donc, mes frères et soeurs, hâtez-vous de servir Sa Majesté qui a si bien exaucé vos prières… Que ceux qui ont été les témoins oculaires de tous ces événements contemplent les grâces qu’ Elle nous a faites, les épreuves et tourments dont Elle nous a tirés ; et que ceux qui viendront et trouveront tout aplani ne négligent aucune occasion de grandir en perfection pour l’amour de Notre- Seigneur… Qu’on ne dise pas d’eux ce qu’on dit de certains Ordres, dont on ne loue que les origines ; nous commençons maintenant, efforçons- nous de commencer toujours, et d’aller sans cesse du bien au meilleur. ” ch.29,32

 

Construisons l’avenir :

“Plaise à Sa Majesté de nous donner ses grâces en abondance, et rien ne nous empêchera de progresser toujours dans son service; qu’Elle nous protège et veuille que notre faiblesse ne fasse pas échouer de si beaux débuts, puisqu’ Elle a voulu en ces commencements se servir des femmes que nous sommes… Je vous demande en Son Nom, mes soeurs et filles, de prier toujours Notre- Seigneur dans ce sens, pour que chaque nouvelle venue considère que cette première Règle de la Vierge commence à nouveau avec elle ; qu’on n’admette de relâchement sous aucun prétexte. Sachez qu’une petite chose ouvre la porte aux grandes et que le monde s’insinuerait sans que vous y preniez garde… Rappelez-vous combien il a fallu de travail dans la pauvreté pour édifier ce dont vous jouissez dans le repos ; si vous y réfléchissez, vous verrez que la plupart de ces maisons n’ont pas été fondées par des hommes, mais par la puissante main de Dieu, et Sa Majesté aime à parfaire ses oeuvres, si nous n’y faisons pas obstacle. ” Ch.27, 11. (Traduction de Marcelle Auclair)

 

 

Prière

SaCarmel-Elieint Elie, toi en qui tout est feu, de ce feu divin qui exige une foi sans partage, apprends- moi à me laisser conduire, par l’ Esprit, là où il veut. Fais de moi le témoin intrépide de l’Absolu de Dieu. Toi qui te croyais seul, abandonné de tous, fais-moi entendre la voix de Dieu, qui t’apprit qu’on est jamais seul. Toi, toujours présent devant Dieu apprends-moi à reconnaître le Seigneur, dans le murmure de la brise légère. Toi qui, en remettant à Elisée ton manteau lui as communiqué ton esprit, couvre-nous de ton manteau et nous reprendrons le chemin, comme Thérèse, nous “ efforçant de commencer toujours, et d’aller sans cesse de bien en mieux ”

 

19-ChristfondationParole pour aujourd’hui

“N’oublions pas nos vrais fondateurs, ces saints Pères dont nous descendons ”

Quelle place ont-ils dans notre prière et dans notre recherche ?

“Considérer que l’on est soi- même fondement par rapport à ceux qui viendront ” ch.4, 6.

Comment communiquer le trésor reçu de notre spiritualité à nos frères et sœurs, aujourd’hui ?

 

 

Ce contenu a été publié dans Les Fondations, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *