Chemin 31 à 35

Chemin de perfection

Editorial

Dans les ch.30-31, Thérèse nous parle de l’oraison de quiétude, elle insiste sur l’importance d’être bien conscients de ce que demandons, et de faire tout notre possible pour contenter Celui qui peut nous l’accorder. A partir du ch. 32, elle traite de l’oraison d’union et de l’Eucharistie, chemin qui nous y conduit…

( Chemin ch.31 à 35 ; trad. M. Auclair)

Ch.31 “ Que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne ”

1 “ Je veux encore, mes filles, vous expliquer, … comme le Seigneur a bien voulu me le faire comprendre, … cette oraison de quiétude ; là, ce me semble, le Seigneur, commence à nous faire comprendre qu’il entend notre demande, déjà il nous donne son royaume ici-bas, pour que nous puissions vraiment le louer, sanctifier son nom, et contribuer à ce que tout le monde fasse de même.2… C’est déjà surnaturel, et nous ne pouvons y atteindre par nos propres moyens, malgré tous nos efforts; car c’est mettre notre âme en paix; ou, pour mieux dire, le Seigneur y établit la paix par sa présence, comme il le fit pour le juste Siméon, du fait que toutes les puissances s’apaisent. L’âme comprend, … qu’elle est déjà auprès de son Dieu…

5… C’est une grande grâce que fait ainsi le Seigneur, lorsque vie active et contemplative vont de pair. Elles servent alors le Seigneur ensemble; car la volonté agit sans savoir comment elle agit, et c’est être en contemplation ; les deux autres puissances servent comme servait Marthe, qui est donc associée à Marie… Puisque l’âme trouve tant de satisfactions dans cette oraison de quiétude, je pense donc que la volonté doit y être presque continuellement unie à Celui qui seul peut la satisfaire.
6… Le meilleur moyen de prolonger cette faveur, c’est d’admettre clairement que nous n y sommes pour rien, sauf pour la recevoir avec des actions de grâce, persuadées de notre extrême indignité; et cela sans beaucoup de paroles, mais en levant les yeux comme le publicain.
7… Il est bon de mieux rechercher la solitude pour laisser le champ libre au Seigneur et permettre à Sa Majesté d’agir comme chez elle; tout au plus, de temps en temps, une douce parole, comme on souffle légèrement sur une chandelle qui vient de s’éteindre, pour la rallumer…

13… vous faites beaucoup plus en disant de temps en temps un mot du Notre Père, qu’en le récitant souvent à la hâte. Celui que vous priez est tout près de vous, il ne manquera pas de vous entendre; et croyez que c’est la vraie façon de louer et de sanctifier son nom, car vous faites dès lors partie de sa maison, vous glorifiez le Seigneur, vous le louez avec plus d’affection et de désir, et vous ne pourrez plus, semble-t-il, cesser de le servir.”

 Ch.32 “ Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ”

4… Sa volonté se fera sur la terre comme au ciel, que nous le voulions ou non; 5…le Seigneur sait ce que chacun de nous peut endurer, et il n’hésite pas à accomplir Sa volonté en ceux qu’il juge forts.
6… ce qu’est sa volonté… Ne craignez point que ce soit de vous donner richesses, délices, honneurs, ni toutes ces choses d’ici-bas; il vous aime trop… Demandez-le à son glorieux Fils, qui lui a fait la même prière au Jardin des Oliviers… considérez comment Il l’a écouté en lui accordant épreuves, douleurs, injures et persécutions; enfin, jusqu’à la mort sur la Croix.
7. Vous voyez donc ici mes filles, ce qu’Il a donné à Celui qu’il aimait le plus, et vous comprendrez en quoi consiste Sa volonté… Ce sont là ses dons en ce monde. Il nous donne autant qu’il nous aime… en proportion du courage qu’il voit en chacun de nous et de l’amour que nous portons à Sa Majesté… Je pense intimement que nos forces pour porter une croix lourde, ou légère, se mesurent à l’amour.

12. Et plus nous prouvons par nos actes que les mots que nous disons ne sont pas des formules de politesse, plus le Seigneur nous rapproche de Lui, plus il élève notre âme au-dessus de toutes choses ici-bas et au-dessus d’elle-même pour la rendre digne de recevoir de si grandes faveurs, et il ne se lasse pas de nous récompenser de notre don dès cette vie… il en vient à mettre en elle ses délices, à lui découvrir des secrets, … il la traite enfin avec tant d’amitié que non seulement il lui rend l’usage de sa volonté, mais il lui remet la sienne; car dans une amitié si profonde, le Seigneur se plaît parfois à laisser l’âme commander à son tour, à faire ce qu’elle lui demande comme elle fait ce qu’Il lui demande …
13.. Je vous donne un conseil: ne croyez pas que vous puissiez atteindre cet état par vos propres forces et votre application, ce serait vain ; …mais avec la simplicité et l’humilité qui viennent à bout de tout, dites: Fiat voluntas tua.

Ch.33-35 : L’Eucharistie, chemin de contemplation…chemin d’union… “Donne- nous, Seigneur , le pain de chaque jour ”. Que demande-t-on ? L’Eucharistie, la Présence du Seigneur, afin de nous aider, de nous stimuler, de nous nourrir pour que nous accomplissions cette volonté de Dieu en nous…

Ch.33 à 35. “Donne-nous, aujourd’hui, le pain de chaque jour”

33,2…considérer son amour pour stimuler le nôtre, pas une seule fois, mais tous les jours, c’est ainsi qu’il a décidé de rester avec nous…

34,1… “ chaque jour ”, le Seigneur insiste en disant : “ aujourd’hui ”.Il déclare, ce me semble, qu’il est tous les jours à nous… il ne reste avec nous que pour nous soutenir, nous sustenter, nous aider à accomplir cette volonté dont nous avons demandé qu’elle s’accomplisse en nous…
2… Sa Majesté nous l’a donné pour toujours, cette nourriture, cette manne de l’humanité que nous trouvons à volonté; nous ne pouvons mourir de faim que par notre faute…
4. Ne vous inquiétez pas d’un autre pain, vous qui vous êtes vraiment abandonnées à la volonté de Dieu; …à l’heure de l’oraison vous avez à vous occuper de choses plus importantes, il est d’autres heures pour travailler, et gagner votre subsistance…
5… demandons au Père Éternel de mériter de si bien recevoir notre Pain céleste; … qu’il se découvre aux yeux de l’âme et se manifeste à elle : c’est là une autre nourriture, toute joie et régal, la substance de vie.

10… Il se découvre à ceux qu’il sait capables de profiter de sa présence … Restez avec lui de bon coeur; ne perdez pas la bonne occasion de négocier qu’est l’heure qui suit la communion… C’est le bon moment pour que notre Maître nous donne ses leçons, pour que nous l’écoutions, pour que nous lui baisions les pieds en reconnaissance de son enseignement ; et suppliez-le, mes soeurs, de ne pas s’éloigner de vous.
12… lorsque vous venez de recevoir le Seigneur, puisque vous avez devant vous la personne elle-même, tâchez de fermer les yeux du corps, d’ouvrir ceux de l’âme, et regardez dans votre coeur… dans la mesure où nous désirons le voir; et vous pouvez tant le désirer qu’il se manifestera pleinement.

35,1… vous pouvez communier spirituellement…et vous recueillir en vous- même ; cela grave profondément en nous l’amour de ce Seigneur ; lorsque nous nous disposons à le recevoir, jamais il ne manque de trouver une façon de donner, même à notre insu ; c’est s’approcher du feu…
5. Ô mon Dieu!… Que puis-je faire d’autre, mon Créateur, que de vous présenter ce Pain Sacré, et bien qu’il vienne de vous, vous le rendre, et vous supplier, par les mérites de votre Fils, de m’accorder cette grâce, puisqu’il l’a méritée de tant de façons ?

 Prière

Toi, le Pain de la vieostensoir 1
Jésus, tu as prononcé
des paroles merveilleuses,

pour me montrer qui tu es pour moi.
Tu as dit que tu es le pain de vie,
le pain véritable,

qui est descendu du ciel.
Tu es comme le pain qui me donne
des forces
pour le chemin,
qui me fortifie, quand je me sens épuisé.

Tu assouvis ma faim de vivre, d’aimer.
Tu t’es comparé au pain que Dieu
a donné au peuple d’Israël dans le désert.

Quand je me sens parfois comme au désert, abandonné, incompris de mes parents, de mes amis,
alors tu es comme le pain qui me nourrit.

Quand tu es auprès de moi, je ne me sens plus seul.
Je sais que tu me comprends. Cela me nourrit.
Je puis en vivre. Je te remercie parce que tu es le Pain de la vie.

( Anselm Grün )

                                    Parole pour aujourd’hui

“ Je suis le Pain Vivant, descendu du ciel, qui mangera ce Pain
vivra à jamais ; et le Pain que moi je donnerai,
c’est ma chair pour la vie du monde ”

( Jean 6,51 )

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Le Chemin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *