“Saint Joseph Patron du Carmel” n°1

Editorial                         

A l’occasion du 150ème anniversaire de la proclamation de Saint Joseph comme Patron de l’Eglise Universelle, le pape François a dédié l’année 2021 à Saint Joseph. A cette même occasion les supérieurs des deux Ordres des Carmes, chaussés et déchaussés, ont adressé à la famille du Carmel, une lettre commune : « Saint Joseph, patron du Carmel ».

Dans ce premier feuillet, nous reprenons quelques extraits de ce message.    « Il nous est bon de penser à saint Joseph, de méditer au sujet de celui que la tradition a reconnu comme un patron et un modèle de vie carmélitaine. C’est quelque chose que nous voulons faire ensemble en tant que famille carmélitaine (…) parce que dans notre vénération de Saint Joseph et dans notre référence constante à lui, nous trouvons un des aspects les plus précieux de notre héritage et de notre spiritualité commune.

La place de Saint Joseph au Carmel                                

La vénération de saint Joseph fait partie intégrante de notre formation, de notre tradition et de notre culture chrétiennes. Nous sommes tellement habitués à placer saint Joseph aux cotés de Jésus et de Marie que nous avons tendance à penser que l’Eglise lui a toujours attribué, à lui dont la vie était toute tissée d’intimité avec le mystère de l’incarnation, la dignité et les honneurs que nous lui associons, mais en réalité, il n’en a pas toujours été ainsi…(…)

Pour les Carmes, l’intérêt porté à saint Joseph était une conséquence naturelle de son orientation mariale fondamentale. (…)

  Héritière d’une riche tradition de vénération et de dévotion à Saint Joseph au Carmel, sainte Thérèse d’Avila, donnera plus d’ampleur et de profondeur à la tradition au grand bénéfice du Carmel et de l’Eglise universelle. En effet, elle a fait de la dévotion à Joseph, l’un des éléments qui caractérisent l’identité spirituelle du Carmel. Toute sa vie, Joseph restera pour elle et son œuvre, un gardien et protecteur, la tirant de toutes les difficultés (d’ordre matériel ou spirituel) qui se présenteront devant elle. C’est sur cette conviction que la fête du patronage de Saint Joseph a été fondée, d’une manière typiquement carmélitaine.(…)

 Le monde d’aujourd’hui

Nous vivons actuellement une période où l’Église ne se préoccupe pas tant de se défendre contre un ennemi extérieur que de redécouvrir sa mission de témoignage authentique de la Vérité de l’Évangile. Ainsi, dans un monde qui a besoin de « concret et de sens du mystère », dans un monde où nous avons tendance à fuir les liens des relations et des engagements stables et à revenir à une sorte de narcissisme stérile, Joseph nous montre la voie de l’abnégation, de la responsabilité quotidienne, du dévouement silencieux aux bons soins et à la croissance de la famille. (…) Notre patron nous aide à voir la nécessité de guérir les blessures de l’humanité ainsi que celles de l’Église. Il n’y a pas d’Église, il n’y a pas de Carmel sans ceux et celles qui, s’oubliant eux-mêmes, travaillent jour et nuit pour donner aux autres une fondation sûre en laquelle ils peuvent avoir confiance. Ces personnes travaillent loin des feux de la rampe, portant dans leur propre cœur toutes les préoccupations et les angoisses de leur temps, ne voyant le plus souvent pas les fruits de leur ouvrage et n’en percevant plus même le but, ne donnant leur confiance qu’à Celui dont leur paternité vient et prend son nom (Ep 3, 15). Ce sont ces personnes qui trouveront toujours en saint Joseph leur patron et leur modèle, « leur père et leur seigneur ». (…)

 Saint Joseph protège le Carmel, non seulement en tant qu’il le défend des attaques hostiles et de toute adversité mais aussi parce qu’il l’aide à rester ferme dans la simplicité et la profondeur de son identité. En tant que juste, il indique la voie que nous devons suivre et le but que nous devons poursuivre.

(…) notre vénération pour saint Joseph n’est pas seulement une dévotion ou une pratique pieuse mais bien plutôt un projet de vie qui fait partie intégrante du charisme héréditaire du Carmel. Avec Marie, Joseph est l’icône évangélique dans laquelle nous, pouvons voir et comprendre ce que signifie vivre « dans l’obéissance à Jésus-Christ ».

C’est de cette façon que nous continuons à nous tourner vers lui en tant que père et patron, mais aussi en tant qu’ami fidèle et guide fiable dans notre pèlerinage sur les pas de Jésus.(…)

 Que Joseph, notre protecteur, protège chacun et chacune d’entre nous, et avec le tendre amour de Dieu, étende sa protection sur le monde entier ».

 Résonnance dans notre vie…

Quelle place je donne à Saint Joseph dans ma vie ?

En cette année qui lui est spécialement consacrée, comment peut-il m’aider à cheminer dans ma vie chrétienne ?

Prière du Pape François (extraite de Patris Corde)

   Salut, gardien du Rédempteur,

époux de la Vierge Marie.

À toi Dieu a confié son Fils ;

en toi Marie a remis sa confiance ;

avec toi le Christ est devenu homme.

 

O bienheureux Joseph,

montre-toi aussi un père pour nous,

et conduis-nous sur le chemin de la vie.

Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage,

et défends-nous de tout mal. Amen.

1 Saint Joseph patron du Carmel n°1 document à télécharger en pdf

Ce contenu a été publié dans saint Joseph. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *